Université de Saint-­Étienne, 14-­15 novembre 2013

 Organisation:  Jean-­François Lattarico, Philippe Meunier, Zoé Schweitzer

Logistique: Nadine Lévêque

 

 

PROGRAMME

Plus que tout autre genre littéraire, le texte  théâtral a été, aux XVIe et XVIIe siècles, au  centre  des polémiques  les  plus  virulentes,  aussi  bien  en  France,  en  Espagne  ou  en  Italie,  pays  dans  lesquels l’apparition  des  formes non canoniques, comme la pastorale  ou la tragi­comédie, puis, en Italie, l’opéra, s’accompagne  d’une  défense  et  illustration  du  métier  de  comédien,  encouragée  par  l’émergence des théâtres commerciaux. Si les  textes théoriques dressent un état des lieux  instructif sur la pratique et la théorie du  théâtre de l’époque (tragédie, comédie, tragi­comédie, drames en musique), les paratextes  des pièces elles­mêmes présentent d’intéressantes remarques méta­poétiques mettant en  évidence une résistance du théâtre face aux  différentes figures de l’autorité, littéraire (la  poétique d’Aristote), religieuse (l’opposition  des Jésuites et les préceptes coercitifs de la  Contre­Réforme), ou politique (la figure du Prince et l’usage de la censure). C’est sous  cet angle conflictuel de la résistance et de la  soumission que le colloque de Saint-­Étienne  se propose d’étudier les différents objets paratextuels  (préfaces,  adresses  au lecteur,  dédicaces,  voire  prologues)  qui  souvent  mieux que n’importe quel traité, illustrent  les  nombreuses  querelles  qui  ont  ponctué  l’activité théâtrale de ces trois pays. Le paratexte supplée-­t-­il la production d’ouvrages critiques ? S’élabore-­t-­il une poétique  spécifique et cohérente ou bien est-­elle empirique et tributaire des différents contextes  de représentation ? Enfin, par delà les pays,  les genres et les auteurs, ces textes entrent-­ils en résonance entre eux pour dessiner un  modèle théorique innovant à une époque où  le théâtre s’invente et se réinvente?

14 novembre

Armes et stratégies du paratexte

Présidence, J.F. Lattarico

9h30   Danielle Boillet (Université Paris 3)

Entre poétique et encomiastique : les para­textes des tragédies en Italie et leurs stratégies  promotionnelles

10h00  Elisabetta Selmi (Université de Padoue)

‘Il paratesto in maschera’ : Retorica della finzione e topoi della dissimulazione nei paratesti  d’autore della drammaturgia secentesca

10h30  Discussion et pause

Polémiques éthique et stratégique

Présidence, Zoé Schweitzer

11h00  Enrica Zanin (Université de Strasbourg)

De  quels  dieux  s’agit­il  ?  Justifications  et  mystifications théologiques dans les paratextes tragiques

11h30  Stéphane Miglierina (Université Paris IV)

Écrire après le tribunal de l’Inquisition : le  paratexte apologétique et théorique chez Luigi  Groto

12h00  Carine Herzig (Université de Bordeaux III)

Deux paratextes de la Controverse éthique sur  la légitimité du théâtre à la fin du XVIIe siècle  aux prises avec l’autorité : l’ «  Aprobación a la  V parte  » de Calderón (1682) du Père Guerra, et  le « Rayo de la luz del desengaño » de Jerónimo  Guedeja y Quiroga

12h30  Discussion

Face aux Anciens

Présidence, Bénédicte Louvat­Molozay

14h30  Marie Saint­Martin (Université Paris IV)

« Les Anciens sont les Anciens, et nous sommes  les gens de maintenant. » Le rapport à l’autorité antique dans les préfaces des traductions et  adaptations du théâtre grec : de la soumission à  la contestation

15h00  Zoé Schweitzer (Université de Saint­Étienne)

Scènes de violence et efficacité tragique : représenter le crime dans les paratextes

15h30  Anne Teulade (Université de Nantes)

Négocier  le  rapport  à  l’autorité  aristotélicienne : stratégies rhétoriques et pensée de l’irrégularité dans les prologues de Lope de Vega et  les préfaces de pièces françaises inspirées par la  commedia  (D’Ouville, Les Trahisons d’Arbiran ,  Corneille,  Le Cid )

16h00  Marcella Trambaioli (Université du Haut-­Adige)

Las dedicatorias del viejo Lope

16h30  Pause café (Hall de la MRASH)

17h00­18h30 Table ronde

Françoise Decroisette, Véronique Lochert, Christophe Couderc, Lise Michel, Bénédicte Louvat­Molozay, Anne Cayuela

 

15 novembre

L’affirmation des Modernes

Présidence, Philippe Meunier

9h00   Sandra Clerc (Université de Fribourg)

Paratesti comici del primo Cinquecento : il caso ariostesco

9h30   Germán Vega García­Luengos (Université de Valladolid)

Las  reivendicaciones  de  los  autores  en  los  paratextos del teatro español

10h00  Anne Cayuela (Université de Grenoble)

La construction de l’autorité du poète comique  au Siècle d’Or (XVIe­-XVIIe siècles)

10h30  Discussion et pause

11h00  Isabel Ibáñez (Université de Pau) Le  paratexte  de  Deleitar  aprovechando de  Tirso de Molina : acte d’allégeance ou évolution  esthétique personnelle ?

11h30  Véronique Lochert (Université de Haute-­Alsace)

Préfaces de tragi­comédies : de l’invention et  de la défense d’un nouveau genre (Italie, France,  Espagne)

12h00  Jean-­François Lattarico (Université Lyon III)

Poétique du  dramma per musica.  Les paratextes vénitiens (1640­1690) et la tentative de  définition d’un nouveau genre

 

 

ISSN 2532-151X
La Casa di Lope
[website]